La Voce di Orfeo | Les Artistes

| concept | artistes | programme | fiche technique |


Furio Zanasi – Baryton

Dès le début de sa carrière, Furio Zanasi s’est consacré avec passion à la musique ancienne, interprétant un répertoire qui va du madrigal à l’opéra en passant par la cantate et l’oratorio. Il collabore avec de nombreux ensembles de renom international comme Hespèrion XXI, La Cappella de’ Turchini, Daedalus, Elyma, Collegium Vocale Gent, Concerto Italiano, ainsi qu’avec des chefs comme Jordi Savall, René Jacobs, Alan Curtis, Gabriel Garrido, Ivor Bolton, Reinhard Goebel, Thomas Hengelbrock, Philippe Herreweghe, Rinaldo Alessandrini, Alessandro De Marchi, Riccardo Chailly et Maurizio Pollini. Il participe à de nombreuses manifestations en Italie ainsi qu’à l’étranger (Utrecht, Anvers, Bruges, La Chaise-Dieu, Beaune, Caen, Stuttgart, Versailles, Arsenal de Metz, Ribeauvillé, La Folle Journée, Ascona, Locarno, Prague, Segovia, Festival Lufthansa de Londres, Salzburg, Innsbruck, Opéra Garnier de Paris, Concertgebouw d’Amsterdam, Festival d’Ambronay, Konzerthaus de Vienne, San Sebastián, Lisbonne-Belem, Fundaçao Gulbenkian, Berkeley, Carnegie Hall, Khioi Hall Tokyo, Bolivie, Brésil, Argentine…).
Après avoir débuté dans le rôle de Marcello/La Bohème au Théâtre de Rieti, il chante à l’Opéra de Rome, aux théâtres Bellini de Catane, Nuovo de Spolète, Massimo de Palerme, Ponchielli de Crémone, Piccinni de Bari, Regio de Turin, San Carlo de Naples, Zarzuela de Madrid, de Messine, au Semper Oper de Dresde, au Liceu de Barcelona, au Theater Basel, au Grand Théâtre de Bordeaux, au Bayerische Staatsoper de Munich, au Niedersächsische Staatstheater Hannover, au Théâtre de la Monnaie, au Teatro Colón, à Lincoln Center… Il se consacre par ailleurs avec bonheur au répertoire de musique de chambre, privilégiant le lied allemand.
Furio Zanasi a enregistré pour de nombreux labels discographiques. Il a également interprété le rôle d’Orfeo dans l’opéra de Monteverdi pour Opus Arte et Naïve.


Giulio Casati – Récitant

Diplômé de la faculté de droit, Giulio Casati habite à Florence. Il commence sa carrière artistique au Piccolo Teatro di via dell’Oriuolo sous la direction de Dante Carapelli, Dory Cei et Beppe Menegatti, avec lequel il participe à l’émission télévisée  Giocondo Zappaterra de Giulio Bucciolini. Il est récitant avec diverses compagnies, dont La Compagnia dello Strozzi dirigée par Giovanni Folli ou La Compagnia Paolo Poli. Il participe à des spectacles musicaux comme La Barriera, mis en scène par Paolo Lucchesini, et La Pazzia del Ballo, donné par le Centro Studi Danza de Florence. Il participe à deux productions de l’Accademia Musicale Chigiana de Sienne – Gli Intermedi della Pelegrina (1987) et Axur, re d’Ormus (1989) de Salieri.

Giulio Casati exerce parallèlement une activité de marionnettiste, collaborant depuis de nombreux années avec le Teatrino dei Pupi di Stac, la plus prestigieuse compagnie théâtrale de Toscane, qui compte parmi les plus actives en Italie et en Europe.


Sabina Colonna-Preti – Viole de Gambe, Lirone et Violone

Elle obtient son diplôme de violoncelle au Conservatoire Niccolò Paganini de Gênes (Italie) avec Alfredo Riccardi. À partir de 1987, elle se spécialise en technique et en interprétation sur instruments anciens (viole de gambe et violoncelle baroque) avec Roberto Gini à la Civica Scuola di Musica de Milan. Elle obtient son diplôme de viole de gambe au Conservatoire Santa Cecilia de Rome. Sabina Colonna-Preti mène une intense activité artistique avec ces deux instruments au sein de plusieurs ensembles. Elle collabore également avec Claudio Abbado, Philippe Pierlot, Jill Feldman, Kees Boeke, Roberto Gini et Pere Ros. Elle se produit régulièrement avec le quatuor de violes Il Concerto delle viole de Roberto Gini et enregistre pour de nombreux labels discographiques.
En 2001, elle fonde La Chimera, ensemble à géométrie variable composé de musiciens qui collaborent régulièrement par ailleurs avec les ensembles de musique ancienne les plus renommés. Avec La Chimera, elle enregistre Buenos Aires Madrigal, un programme mêlant tangos argentins et madrigaux italiens, et Tonos y Tonadas, disque consacré à la fusion entre musique baroque espagnole et folklore latino-américain.
En janvier 2004, elle constitue un orchestre d’enfants en lançant le projet Pequeñas Huellas. La première présentation de l’orchestre a eu lieu à Cuba sous le patronage de l’Université de Valladolid. En 2005, à Cuba, Sabina Colonna-Preti enregistre en live une version intégrale du Codex Trujillo del Perú (1780) avec cent dix enfants cubains et italiens. En 2008, elle organise à Turin la première Rencontre internationale d’enfants pour la paix, la tolérance et le dialogue avec trois cents enfants venus du monde entier.
Sabina Colonna-Preti enseigne la viole de gambe au Conservatoire de Turin.


Marina Bonetti – Harpe Triple

Marina Bonetti débute ses études de harpe au Conservatoire de Vérone avec Mirella Vita. Après avoir obtenu son diplôme, elle choisit de se consacrer à la musique ancienne, particulièrement intéressée par la pratique de la basse continue.
Elle se produit aujourd’hui dans de nombreux festivals, dans différents théâtres et salles de concerts en Europe et en Amérique latine (Gran Teatro del Liceu à Barcelone, Teatro Colón de Buenos Aires, Megaron Concert Hall d’Athènes, Auditorium de la Fondation Gulbenkian de Lisbonne, Théâtre des Champs-Élysées et Cité de la musique à Paris, Opéra national de Lyon…).
Marina Bonetti collabore avec de nombreux interprètes, comme Gabriel Garrido (Ensemble Elyma), Diego Fasolis (I Barocchisti), Marc Minkowski (Les Musiciens du Louvre), Jordi Savall (La Capella Reial de Catalunya et Hespèrion XXI), et participe actuellement aux productions des Talens Lyriques de Christophe Rousset, de La Cappella Mediterranea de Leonardo García-Alarcón, de l’ensemble Akadêmia de Françoise Lasserre et à celles de l’ensemble Delitiae Musicae de Marco Longhini.
Marina Bonetti enregistre pour de nombreux labels discographiques comme Alia Vox, Alpha, K617, Naxos, Stradivarius et Zig-Zag Territoires. Elle partage par ailleurs son travail de recherche et d’enseignement de l’histoire et de la technique de la harpe avant l’invention des pédales lors de conférences et séminaires. Elle est titulaire du cours de Arpa rinascimentale e barocca (harpes historiques) au Conservatorio Statale di Musica  A. Pedrollo de Vicence. Marina Bonetti joue une harpe à trois ordres de cordes (arpa doppia) du luthier Enzo Laurenti de Bologne.