Tonos y Tonadas | Les Artistes

| concept | artistes | programme | fiche technique |


Bárbara Kusa – Soprano

Née en Argentine, elle étudie le chant à Buenos Aires et se perfectionne en France dans le répertoire de la musique ancienne avec Alex De Valera. Sur la scène baroque, elle chante dans L’Orfeo (Monteverdi), El Rapto de Proserpina (Coppola) et Les Indes Galantes (Rameau) dirigés par Gabriel Garrido ; Le Bourgeois Gentihomme (Lully), Castor et Pollux (Rameau) dirigés par Marcelo Birman et L’incoronatione di Poppea (Monteverdi) dirigé par Alex de Valera.
Elle collabore avec des ensembles de musique ancienne comme Musica Temprana, Elyma, Les Pages et les Chantres du Centre de Musique Baroque de Versailles et l’Orqueste Claroscuro.

Elle a participé à de nombreux enregistrements pour le label K617 : Selva Morale de Monteverdi “Vísperas Solemnes de San Juan Bautista” de R. Cerutti, Misa de Lima- Venid Deidades, Un voyage au cœur des opéras de Lully mais également El Amor, las penas y las sombras (Voice of Lyrics), Le vœu de Louis XIII (Alpha).


Luis Rigou – Flûtes, chant

Né à Buenos Aires où il étudie la flûte traversière, il apprend en autodidacte les flûtes andines et le folklore musical sud-américain. Il se produit dans le monde entier avec le Cuarteto Cedron et le groupe Maïz qu’il fonde en 1983. Sous le nom d’artiste Diego Modena, il enregistre la célèbre série des Ocarina et obtient 57 disques d’or en Europe, Asie et Amérique du Sud (12 millions de disques vendus). Il travaille comme directeur artistique pour Lluis Llach, enregistre avec Jean Ferrat La complainte de Pablo Neruda. En 1996, il est flûtiste et arrangeur du Cantique spirituel et Saint Jean de la Croix (Vicente Pradal). il participe au « Llanto por Ignacio Sanchez Mejias » de Federico Garcia Lorca, et interprète le rôle titre dans « Pelleas et Melisanda » de Pablo Neruda.

Il compose et interprète des musiques de films : Karim et Sala (Idrissa Ouedraogo), Le voleur d’enfants (Christian Chalonge) avec Marcello Mastroiani. En 1997, il obtient le prix de la Fondation de France pour le court-métrage de “Médecins du Monde”, puis il est directeur artistique du disque « Raco de Mon » de la Cia. Electrica Dharma. En 1999, avec le trio Azul, le grupo azul vocal et le comédien Alain Bauguil, il crée Los Arcangeles (oratorio sur l’aventure des pilotes français de l’aéropostale en Argentine).



Sabina Colonna-Preti
viola da gamba tenor
María Alejandra Saturnoviola da gamba, violoncelle
Lixsania Fernández, voix, viola da gamba
Leonardo Teruggicontrebasse, violone
Juan José Francione, charango
Guillermo Rizzottoguitare