Misa de Indios | Les Artistes

| concept | artistes | programme | fiche technique |


KUSAbarbara_200Barbara Kusa
Soliste : Chant – Soprano

Née en Argentine, diplômée en direction chorale à l’Université Catholique Argentine, Barbara Kusa commence en 1993 ses études de chant à Buenos Aires.
Elle s’installe en France en 2004 afin de se perfectionner dans le répertoire de la musique ancienne avec Alex De Valera et de clavecin et basse continue avec Hélène Dauphin à l’École Nationale de Musique de Pantin où elle obtient son D.E.M. en Musique Ancienne.
Elle poursuit ses études de chant avec Renata Parussel et Roland Seiler à Würzburg en Allemagne.
Elle a participé à de nombreux stages avec Monique Zanetti, Jean-Claude Malgoire, Max Von Hegmond et Jordi Savall entre autres.
Son répertoire va des œuvres de musique ancienne jusqu’à l’avant-garde en passant par le lied, l’oratorio baroque, classique et romantique.
Sur la scène baroque, elle a chanté comme soliste dans « Didon et Énée » de Purcell, « L’Orfeo » de Monteverdi, « El Rapto de Proserpina » de Coppola, « Les Indes Galantes » de Rameau, « Le Bourgeois Gentilhomme » de Lully, « Castor et Pollux » de Rameau, «L’incoronatione di Poppea » de Monteverdi.
Comme soliste d’oratorio, elle a interprété, les Cantates de Buxtehude, les Cantates et La Passion selon St Jean de J. S. Bach, le Requiem de Mozart, le Requiem Allemand de Brahms, le Te Deum de Bruckner, le Requiem de Fauré, La création de Haydn entre autres.
Actuellement, elle est sollicitée par des ensembles comme L’Ensemble Elyma (Gabriel Garrido, Suisse) ; La Chimera (Eduardo Eguez, Italie) ; Coral Cantiga (Josep Prats, Catalogne) ; Ensemble Entheos (Benoit Damant), Ensemble Coulicam, Les Paladins (Jérôme Correas), Canticum Novum (Emmanuel Bardon) et Ensemble Cronexos (France).

 


 

RIGOU_Luis_200Luis Rigou
Soliste : Chant, flûtes

Né à Buenos Aires en 1961, il accomplit de longues études de flûte traversière au Conservatoire National d’Argentine. Il apprend, en autodidacte, les flûtes des Andes et le folklore musical Sud-Américain. Il obtient très tôt prix et distinctions.

En 1988 et 1989, il participe à des tournées en Argentine avec le groupe de Jaime Torres. En janvier 1989, il vient vivre en France.
Il se produit dans le monde entier avec le Cuarteto Cedron et avec Eduardo Egüez dans le groupe Maíz, qu’il fonde en 1983.
En 1992, il enregistre sous le nom de Diego Modena la célèbre série des “Ocarina” et obtient 57 disques d’or (14 millions d’albums).
Il est le directeur artistique du disque “Pont de Mar Blava” de Lluis Llach. En 1994, il crée pour les Francofolies un concert avec Nilda Fernandez.
Il enregistre avec Jean Ferrat, “La complainte de Pablo Neruda”.
Il compose et interprète des musiques de films dont “Karim et Sala” et le “Voleur d’enfants”.
En 1996, il est l’arrangeur et le flûtiste du “Cantique Spirituel ” création de Vicente Pradal.
Il crée avec Gerardo Di Giusto, Javier Estrella le Trio Azul.
En 1997, il obtient avec Helene Arntzen, le Prix de la Fondation de France au Festival de Biarritz.
En 1998 il est directeur artistique du disque “ Racó de Món ” de la Cia. Electrica Dharma.,“ Germanias 2007 ” de Lluis Llach.
Arrangeur et interprète du “Llanto por Ignacio Sánchez Mejías” de F. Gacia Lorca, musique de Vicente Pradal.
En 1999, auteur avec Gerardo Di Giusto de “El Arcangel”.
En 2000, Il participe comme chanteur à l’album “ Pelleas et Melissande ” de Vicente Pradal et Pablo Neruda.

En 2001 il crée la société de production musicale et les studios d’enregistrement Malambo, membres du TAC [Territoire Art & Création].
Il est égalment le fondateur, avec Helene Arntzen, de l’association culturelle Le Chant des Hommes, à Bois-Colombes.


Margherita Pupulinviolon
Sabina Colonna-Pretiviola da gamba tenor
María Alejandra Saturnoviola da gamba, violoncelle
Lixsania Fernández – voix, viola da gamba
Leonardo Teruggi contrebasse, violone
Juan José Francione, charango
Carlotta Pupulin, harpe
Carolina Egüez, violoncelle, percussion