Eduardo Egüez

Direction, Luth, Théorbe

Né à Buenos Aires, Eduardo Egüez a étudié la guitare avec Miguel Angel Girollet et Eduardo Fernandez et la composition à l’Université Catholique d’Argentine. En 1995 il obtient un diplôme de luth dans la classe de Hopkinson Smith à la Schola Cantorum de Bâle.

Il a donné de nombreux concerts en tant que soliste en Europe, en Amérique Latine, au Japon, en Turquie et en Australie, où, tant la critique spécialisée que le public l’accueillirent chaleureusement. Comme soliste de guitare classique a obtenu des prix dans les concours internationaux suivants : «Promociones Musicales» (Buenos Aires, 1984), «Circulo Guitarristico Argentino» (Buenos Aires, 1984), «28ième Concours International de Guitare» (Radio France, Paris, 1986), «V Concurso Internacional de Guitarra» (Fundacion Jacinto e Inocencio Guerrero (Madrid, 1989).

En tant que professeur, Eduardo Egüez a donné de nombreux cours et séminaires en Amérique Latine, Europe, Australie, USA et Japon. Parmi les plus importants se trouvent « Camping Musical Bariloche », Argentina ; « Universidad Católica Argentine » ; « Universidad Católica de Santiago de Chile » ; « Instituto para las Artes », Uruguay, « Musikhochschule Wuppertal », Allemagne ; « Conservatoire Populaire de Musique », Genève ; « Fundación La Caixa », Murcia, Espagne ; Conservatoires italiens de musique de Palermo, Venezia, Torino, Latina ; « Fondation Royaumont », France ; « Académie Baroque Européenne d’Ambronay », France ; “Festival de Guitarra de Gran Canaria”, Espagne ; « Tokio Lute Society », Japon ; “Lute Society of Sydney”, Australia ; “Festival de Musique Ancienne”, Gijón, Espagne ; “High School of Music”, Salvador de Bahia, Brasil ; “Festival de Musique Ancienne”, Roquetas de Mar, Espagne ; « Summer Course of the Lute Society of America », Cleveland, USA ; Yale University, USA …

Parallèlement, il travaille comme continuiste  accompagnant des artistes tels que Jordi Savall (Hespèrion XXI, La Capella Reial de Catalunya), Gabriel Garrido (Ensemble Elyma), “Orchestra Mozart” (Claudio Abbado),  Manfred Krämer (The Rare Fruits Council), Valetti / Frisch (Café Zimmermann), J. P . Canihac (Les Sacqueboutiers de Toulouse), Philippe Pierlot (Ricercar Consort), Stylus Phantasticus, Sol et Andrés Gabetta (Cappella Gabetta)…

Il a collaboré à des enregistrements pour les labels « Astrée Auvidis », « Naïve »,  « Arcana », « Glossa », « K617 », « OP 111 », « Alia Vox », « E Lucevan le Stelle », « Stradivarius », « Symphonia », « Alpha », « Ambroisie »,  « Naxos »,  « Flora », « Mirare », « Accent », « Harmonia Mundi », « Sony », « Deutsche Grammophon ».

En soliste, il a enregistré «Tombeau», un disque consacré à des œuvres de Silvius Leopold Weiss, deux disques consacrant l’ouvre pour luth de Jean-Sébastien Bach, « Le Maître du Roi », un disque avec des œuvres de Robert de Visée et dernièrement « L’Infidèle », un travail entièrement consacré au luthiste Silvius Leopold Weiss et récompensé avec un diapason d’or en janvier 2010.

Avec son ensemble « La Chimera » (www.la-chimera.net), il a enregistré pour le label ma recordings «Buenos Aires Madrigal», un disque mêlant tangos argentins et madrigaux italiens et « Tonos y Tonadas », un travail consacré a la fusion de la musique baroque espagnole et le folklore latino-américain. Pour le label Naïve, La Chimera a enregistré l’album « La Voce di Orfeo » avec le baryton italien Furio Zanasi. Ce dernier disque, consacré à la figure du ténor italien du XVII siècle, Francesco Rasi,  a remporté des divers prix de la presse internationale.

Après le succès de La Voce di Orfeo et toujours pour le label Naïve, La Chimera a publié le CD « Odisea Negra », un travail que rend hommage à la culture noire de l’Amérique Centrale à travers des polyphonies originales du XVI et XVII siècle et rythmes actuels du Caraïbe et l’Afrique.

Le dernier projet de La Chimera,  « Misa de Indios » a fait l’objet du premier enregistrement du catalogue du nouveau label français “La Música” en 2014. Le programme mélange des pièces du baroque colonial sud-américain avec des pièces originales composées par Eduardo Egüez et la célèbre “Misa Criolla” du compositeur argentin Ariel Ramírez.

Actuellement, il enseigne luth et basse continue à l’Université de Musique de Zürich – Suisse (ZHdK)

(www.zhdk.ch)

www.eduardoeguez.com


EN ÉCOUTE :

Tombeau (extrait du CD « L’infidèle » de Eduardo Egüez)